Bien que les serpents et les araignées soient souvent les animaux les plus crains, nos chiens peuvent être synonymes d’anxiété ou générer de forts stress pour certains. Malgré le fait que nos compagnons canins soient très présents dans notre société, peu de personnes cherchent à se défaire de cette phobie. Voici donc quelques conseils pour celles et ceux qui souhaiteraient savoir comment réagir en cas de peur des chiens. Mais aussi pour tous les gardiens qui souhaitent comprendre cette peur, pour adapter leur attitude et celle de leurs toutous

Peur des chiens
Que faire quand on a peur des chiens. Image par Sven Lachmann de Pixabay

Peur des chiens, que faire

La cynophobie est définie comme la crainte pathologique des chiens, c’est à dire qu’elle devient une peur incontrôlable. Souvent déclenchée par une mauvaise expérience durant l’enfance, elle est classée comme phobie spécifique d’une phobie animale. 

Comme vous aurez sûrement pu le constater, vous craignez les chiens et pourtant vous êtes un véritable aimant à chiens. En effet, la plupart des chiens vont être intrigués par la posture corporelle que votre crainte vous fera adopter, mais également parce que vous dégagerez à ce moment là certaines hormones particulières, intéressantes pour eux à observer et comprendre. Voilà pourquoi les chiens viendront naturellement vers vous, ce qui n’est sans doute pas pour arranger votre phobie ! 

Peut-être avez-vous vécu dans votre enfance un traumatisme qui a déclenché cette phobie des chiens : se faire poursuivre par un chien, se faire mordre, se faire grogner très fort dessus, etc… Ou alors vous avez peut-être eu des proches qui ont vécu une mauvaise expérience avec un chien. Vous pouvez aussi n’être tout simplement pas spécialement à l’aise avec cette espèce animale. 

Aujourd’hui, vous aimeriez estomper au mieux cette peur des chiens, ou tout du moins savoir quelle attitude avoir en croisant un chien. Cet article est fait pour vous ! 😉 

Quelle attitude prendre quand on a peur des chiens
Comment faire en promenade quand on a peur des chiens. Image par Mabel Amber, still incognito... de Pixabay

Prendre la bonne attitude en croisant un chien

Habituellement lorsqu’un chien vient vers vous, vous avez peut-être tendance à changer de trottoir, vous cachez derrière la personne qui vous accompagne, partir en courant, faire de grands gestes pour le faire fuir, lever les mains pour qu’il ne vous renifle pas, etc… le tout en le regardant fixement par peur qu’il vienne à vous. Ce qui, justement, a tendance à faire approcher un chien. Il se demande sûrement : “tiens, cette personne me regarde, je vais aller voir ce qu’elle veut et lui dire bonjour !” 

Alors, comment réagir en croisant un chien ? Le petit truc à savoir : si vous ne vous occupez pas de lui, bien souvent il ne s’occupera pas de vous. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela signifie que vous pouvez essayer d’ignorer le chien. Bien sûr, quand on a peur des chiens, c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Mais ignorer un chien c’est quoi ? C’est simplement ne pas lui parler, et surtout ne pas le regarder.  

Voici donc quelques conseils et techniques à adopter pour ignorer un chien, ou à faire si celui-ci venait à vous approcher

  1. Ne regardez pas le chien : le contact visuel est chez le chien un code de communication important. Il peut soit signifier une invitation à venir, soit être interprété comme une provocation. Dans tous les cas, portez de préférence votre regard à l’opposé du chien, en tournant la tête, en vous arrêtant devant une boutique, une fleur, ou en discutant avec une personne qui vous accompagne. 
  2. Mesurez vos gestes : évitez de partir en courant, de reculer, de faire de grands mouvements. Si vous courrez, cela incitera le chien à vous courir après. Le réflexe de fuite déclenche le réflexe de chasse chez le chien, ou en tout cas son envie de jouer. Les grands gestes sont interprétés comme des menaces. Le fait de reculer intrigue le chien
  3. Prenez la “position de l’arbre” : restez immobiles, bras le long du corps, les mains dans les poches, ou croisées sous votre poitrine, regardez en l’air, restez silencieux, essayez de respirer calmement. Ainsi, vous serez très peu intéressants pour le chien. Tout au plus il vous reniflera les pieds avant de partir, voir même se détournera de vous avant d’arriver à votre hauteur, ou ne vous regardera même pas.

S'exercer pour guérir sa peur des chiens

Dans le cas où vous souhaiteriez surpasser votre peur des chiens, vous pouvez faire quelques exercices avec un chien choisi parmi ceux de vos proches, amis ou connaissances. Assurez-vous auprès d’eux qu’il soit calme  et bien éduqué

Faites les exercices avec le chien toujours accompagné de son gardien humain

  • Pour commencer, vous pouvez rester debout, en position de l’arbre, afin de vous entraîner à ignorer un chien. Le chien peut être en laisse ou détaché, selon votre préférence personnelle ou votre degré de peur. Cela vous permettra d’apprendre à vous contrôler à l’approche d’un chien, et d’arriver à maintenir votre regard dans une autre direction, plutôt que de fixer le chien. 
  • La fois suivante, décroisez les bras et laissez les bras le long de votre corps. Le chien viendra peut-être renifler vos mains, ne les retirez pas. 
  • Vous pourrez ensuite faire ce même exercice en étant assis sur une chaise ou un banc : continuez d’ignorer le chien, en le laissant vous renifler s’il vous approche. 
  • Le jour où vous vous sentirez plus apaisé, et si vous le souhaitez, vous pourrez caresser le chien : jamais sur la tête, la nuque ou le dessus de la queue, préférez le côté et son épaule, ou le dessous de son cou. 

Ceci ne sont que des exemples d’exercices, et dépendent de votre degré de peur du chien. Prenez votre temps, ne vous forcez jamais à accomplir l’exercice suivant tant que vous n’êtes pas à l’aise avec le précédent. Variez les lieux et les chiens, tant que les chiens choisis sont calmes et éduqués. 

En cas de phobie trop profonde, préférez l’aide d’un professionnel pour vous aider à surmonter votre peur des chiens. Certaines écoles de formation proposent des stages pour les personnes cynophobes, comme certains éducateurs canins également. Renseignez-vous près de chez vous. 

Guérir sa peur des chiens
Comment faire pour ne plus avoir peur des chiens. Image par Thanks for your Like • donations welcome de Pixabay

Reconnaître les postures corporelles d'un chien

Nous l’avons vu dans de précédents articles, les chiens ont des codes de communication très variés pour lesquels ils utilisent tout leur corps et tous leurs sens. Découvrez les différentes postures du chien dans cet article, pour reconnaître un chien amical d’un chien effrayé et d’un chien  menaçant. 

Cela vous permettra d’adapter votre attitude et d’être plus détendu en présence d’un chien amical, car vous aurez pu détecter ses propres attitudes. 

Repérer les situations à éviter quand on a peur des chiens

Quand on a peur des chiens, certaines situations devraient particulièrement être évitées. Bien évidement, ceci s’applique aussi en règle général, car les situations listées ci-dessous peuvent amener un chien à mordre selon les cas, en fonction aussi de son éducation et des circonstances. 

Les actions à éviter avec un chien que l’on connaît mal :  

  • S’accroupir près d’un chien qui mange, aller le voir durant son repas ou essayer de lui retirer un os.
  • Réveiller ou déranger un chien qui dort, ou s’installer sur son panier.
  • Approcher une chienne qui vient de mettre bas ou allaite ses petits.
  • Courir pour s’éloigner d’un chien.
  • Vouloir caresser un chien dans une voiture.
  • Vouloir approcher un chien attaché.
  • Tenter de séparer des chiens qui se battent.
  • Vouloir récupérer un objet dans la gueule d’un chien.
  • Coincer un chien dans un coin ou lui «faire un câlin» en serrant les bras autour de son cou.
  • Se rouler par terre près d’un chien.
  • Crier brusquement : cela peut surprendre le chien.
  • Regarder un chien droit dans les yeux.
  • Faire de grands gestes.

D’autre part comme nous l’avons vu, les chiens n’ont pas les mêmes modes de communication que nous. Ils utilisent des codes canins spécifiques, qui ne correspondent pas forcément à notre façon de montrer de l’affection ou d’interagir avec eux.

De ce fait, certains gestes affectueux sont de préférence à éviter envers un chien, en particulier un chien que l’on ne connaît pas :

  • Faire un bisous sur le museau, la truffe du chien, 
  • Caresser un chien sans demander à son gardien au préalable : le chien peut être vieux, blessé, sensible, avec une zone de confort importante, etc…
  • Caresser un chien sur la tête
  • Manipuler un chien inconnu blessé
Les postures du chiens sont des indicateurs
Reconnaître les attitudes du chien pour apaiser sa propre peur. Image pxfuel.com licence Creative Commons Zero - CC0.

Croiser quelqu'un qui a peur quand on a un chien

Afin d’éviter d’avoir un chien réactif, qui pourrait potentiellement aller jusqu’à la morsure, l’idéal bien évidemment reste d’éduquer son chien dès son plus jeune âge, en associant toujours chaque action à quelque chose de positif : récompense, caresses, friandises, jeux, félicitations… 

En croisant une personne qui a peur des chiens, vous serez donc bien plus serein, plutôt que d’avoir au bout de la laisse un chien tendu à la vue d’une personne qui se crispe à sa rencontre. 

Avoir un chien bien éduqué

Bien éduquer son chien est essentiel pour éviter les accidents et les morsures sur humains. Cela passe par différentes bonnes pratiques, valables pour toute la famille : 

Il est essentiel de toujours progresser par palier, et de s’arrêter avant que le chien n’envoie des signaux d’apaisements. Ainsi, il apprendra à vous faire confiance, et vous pourrez aller de plus en plus loin dans les apprentissages. 
Education du chien
Bien éduquer son chien pour pouvoir le gérer en croisant une personne qui en a peur. Image par Pezibear de Pixabay

Savoir reconnaître une personne qui a peur des chiens

En promenade avec notre chien, nous pouvons parfois croiser une personne dont l’attitude nous interpelle, même de loin. Certains signaux humains sont plus clairement distinctifs que d’autres. Par exemple, une personne qui fixe notre compagnon canin peut beaucoup aimer les chiens et avoir envie de l’approcher pour le caresser. Alors que pour une autre, le fait de fixer le chien du regard sera un acte totalement inconscient, sa peur la faisant se focaliser sur notre chien. La fixation du regard sera donc en général accompagnée d’autres signes plus évidents. 

Une personne craintive des chiens pourrait par exemple : 

  • Se figer en fixant notre chien : elle arrêtera le cours de sa promenade, pouvant parfois même reculer, ou essayer de trouver une échappatoire en regardant frénétiquement autour d’elle.
  • Se cacher derrière une autre personne, parfois même en agrippant son bras.
  • Faire demi-tour. 
  • Être tendue, crispée. 
  • Exprimer sa peur verbalement, avec de l’affolement, voir pousser de petits (ou grands) cris si le chien s’approche.
  • Partir en courant. 
  • Faire des gestes frénétiques, non contrôlés. 
  • Ne pas pouvoir détacher le chien du regard, par peur de ce qu’il va faire.
  • Mettre son enfant dans son dos brusquement.
  • Ou plusieurs de ces choses à la fois.

repérer les gens ayant peur des chiens
Agripper son enfant pour le protéger peut être le signe d'une peur des chiens. Image par Mark Timberlake de Pixabay

Adapter son attitude et celle de son chien en croisant des personnes phobiques

Comment réagir dans ces cas là ? Afin de rassurer cette personne, et ce même quand on estime avoir le chien le plus gentil et le plus mignon de la terre, nous pouvons :
  • Rappeler notre chien et le rattacher s’il était en liberté. Nous pouvons en faire de même avant de croiser d’autres personnes, des poussettes, des vélos, des joggeurs, des cavaliers, d’autres chiens en laisse, etc…
  • Le faire asseoir le temps de croiser la personne qui a peur.
  • Lui demander un “Fixe”, afin qu’il détourne le regard de cette personne même si celle-ci le regarde intensément.
  • Parler à la personne en lui disant qu’elle peut passer, en lui expliquant gentiment que si elle souhaite que le chien ne s’occupe pas d’elle, le plus efficace est de faire comme s’il n’était pas là.
Cynophobie ou peur des chien
Avoir un chien qui a un bon rappel éviter d'effrayer une personne phobique. Image par Peggy Choucair de Pixabay

Et vous, avez-vous peur des chiens ? Et en tant que gardiens de chiens, comment réagissez-vous face à une personne qui en a peur ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. Apprendre la Marche au Pied à son Chien : 5 étapes faciles | D'ClickBnb

    […] promenade en croisant des vélos, trottinettes, joggeurs, piétons, personnes ayant peur des chiens, etc… C’est aussi un exercice pour notre chien, pour lui apprendre à se canaliser et […]

  2. Loi : Promener Son Chien En Laisse est-il Obligatoire | D'ClickBnb

    […] Prendre soin de le faire asseoir en remettant la laisse en rencontrant des personnes ayant peur des chiens,  […]

  3. Se Baigner avec un Chien en France : Carte des plages | D'ClickBnb

    […] devons aussi être capable de voir lorsqu’une personne à peur des chiens, et d’adopter les bons gestes le cas échéant. Évidemment, un chien bien éduqué, avec un bon rappel, ou tenu en longe ou en laisse, aura de […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.