Le gouvernement l’a annoncé hier, nous sommes désormais en quarantaine durant 15 jours minimum. Cela implique de limiter les sorties mais aussi les contacts, mais cela n’empêche pas de promener son compagnon canin, à condition de rester aux alentours du domicile et d’avoir sur soi l’attestation dérogatoire remplie. Mais quitte à rester à la maison avec toutou, autant favoriser les interactions et passer le temps en renforçant la complicité du duo humain/canin. Alors, découvrons comment occuper son chien pendant le confinement dû au Coronavirus. 

Covid-19 et confinement : occuper son chien
Coronavirus et confinement : comment occuper son chien durant 15 jours ou plus Image Pixabay.

Les sorties autorisées durant le confinement du Covid-19

Vous trouverez sur le site du gouvernement une attestation dérogatoire, à recopier sur papier libre ou à imprimer, puis à compléter. Il est obligatoire de l’avoir sur soi pour tous déplacements, même une simple promenade avec son chien, sous peine d’amende (38€ pouvant augmenter à 135€). 

Cette dérogation permet de : 

  1. Réaliser ses déplacements entre le domicile et le lieu de travail : si le télétravail n’est pas possible, et si l’entreprise qui vous emploie est en droit de poursuivre son exercice, 
  2. Aller faire ses courses : au passage, inutile de réaliser des stocks importants, nous ne sommes pas en guerre et continuons d’être approvisionnés pour tous les produits de première nécessité et la nourriture, 
  3. Se rendre chez son médecin ou à la pharmacie : attention, lors de pandémies, privilégiez le contact téléphonique avec votre médecin, il vous informera si vous devez vous rendre au cabinet ou pas, ou s’il se déplace à votre domicile. 
  4. Aller assister des personnes vulnérables, ou se déplacer pour raisons familiales graves, ou pour la garde d’enfants, 
  5. Faire de l’exercice physique, promener son chien, soigner son animal de compagnie : à l’exclusion de toute pratique sportive ou sortie collective, et à condition de rester à proximité du domicile, pour des déplacements brefs. 
Vous trouverez toutes les réponses à vos questions au sujet du Coronavirus sur cette page du site du gouvernement, dont la liste des établissements ayant l’obligation de fermer, et ceux pouvant rester ouvert au public. 
 
Profitez-en pour consulter les onglets “consignes sanitaires” et “vie quotidienne” afin de faire les bons gestes, de prendre soin de vous et de tous. 
 
Pour des informations fiables, vous pouvez également consulter le site de l’Organisation Mondiale de la Santé. Évitez de vous fier aux contenus des réseaux sociaux, souvent faux et non sourcés. 
 
Aussi, bien que nos animaux ne puissent pas transmettre la maladie, appliquez les gestes barrières avec eux également : évitez de toucher ceux ne vous appartenant pas, conservez une distance d’un mètre avec eux, lavez vous les mains régulièrement et lavez vos chiens s’ils ont été touchés par d’autres personnes. 
 
Enfin, sans présence de symptômes, le port d’un masque n’est pas recommandé. Il est même conseillé de s’en passer, afin de permettre à nos soignants d’en avoir suffisamment. 
 
Maintenant que ce point “obligations sanitaires et légales” est fait, venons-en à nos moutons, ou plutôt à nos loulous et à leur occupation des prochains jours. 
Comment occuper son chien en intérieur
Confinement Covid-19 : comment occuper son chien en restant à la maison. Image Pixabay.

Comment occuper son chien en intérieur durant le confinement

Bien que la promenade et l’activité sportive fassent partie des besoins fondamentaux de nos loulous, il est aussi possible de les occuper en intérieur, grâce à des jeux de stimulations mentales

Cela permet de renforcer la complicité humain/chien, mais aussi de passer des moments agréables avec son ami canin durant cette période de confinement. 

Voici quelques idées de jeux à faire depuis son salon : 

  • Jeux de flair : pour faire travailler son odorat, cachez des croquettes ou autres friandises encore plus appétissantes sous des gobelets, ou dans des tapis de fouille que vous aurez confectionné. Encourager votre chien à chercher où se cache le bonbon grâce à l’indication “cherche”, puis ne dites plus rien. Félicitez-le vivement à chaque fois qu’il couche le gobelet et découvre la friandise. 
  • Jeux d’intelligence : les jeux d’occupation permettent aussi d’occuper un chien et de faire travailler son odorat, mais aussi son intelligence. Ils rassemblent en principe divers compartiments et systèmes permettant de cacher et faire tomber des friandises. Vous pouvez en trouver sur Zooplus ou sur d’autres sites de vente en ligne (qui continuent de fonctionner malgré parfois quelques retards de livraison). 
  • Parties de cache-cache : jouer à ce jeu avec son chien est possible en intérieur comme en extérieur, mais il faudra être encore plus imaginatifs depuis chez vous que dans une forêt. 😉 Profitez-en pour retrouver votre âme d’enfant en fabricant des cabanes à base de coussins et de draps, qui vous serviront pour cette activité  mais également la suivante. 
  • Mini-parcours d’agility intérieur : nous verrons plus  bas comment construire un parcours d’agility dans votre jardin, mais il est possible d’en faire (presque) autant en intérieur. Bien sûr vous ne pourrez pas réaliser tous les obstacles habituellement présents sur un parcours, mais ceux que vous ferez raviront votre chien. Saut d’obstacle grâce à un manche à balais, tunnel réalisé avec des coussins et des draps, slalom entre des chaises, des piles de livres ou des bouteilles d’eau en plastique, panier du chien faisant office de “table”, cerceau des enfants remplaçant le pneu, etc… Laissez libre cours à votre imagination et amusez-vous, vous aurez le temps de ranger plus tard. 😉 
  • Éducation fun au clicker : apprendre à son chien de nouveaux tours c’est amusant, pour lui comme pour nous. Et cela est très facile grâce à ce petit boitier qu’est le clicker. Il est ainsi facilement possible d’apprendre à son chien à faire des roulades, se cacher les yeux, faire le salut, ramper, mais aussi fixer son gardien ou lui apprendre la gauche et la droite. Découvrez les bienfaits et les techniques d’utilisation du clicker ici
  • Débuter l’apprentissage d’un nouvel exercice : être confiné en intérieur ne veut pas dire ne plus rien pouvoir apprendre à son chien. Au contraire, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises sur ce site, il vaut mieux démarrer un nouvel exercice dans le calme, sans aucune distraction. Quoi de mieux que son salon ? Vous pourrez par exemple apprendre à votre chien les commandes “à ta place“, “derrière“, “reste“, “lâche et laisse“. 
  • Habituer son chien à un nouvel équipementhabituer son chien à une caisse de transport, ou à une muselière, cela peut prendre un peu de temps mais se déroule également dans le jeu et le renforcement positif. Profitez de ce temps qui nous est accordé malgré nous, pour faire découvrir progressivement à votre chien de nouveaux accessoires qui vous seront utiles pour votre prochain voyage. 
  • Massages et stretching : occuper toutou à la maison c’est aussi pouvoir passer des moments de détente avec lui. Profitez-en pour lui faire quelques massages et séances de stretching. Pour le masser en douceur et le libérer de quelques tensions, vous pouvez utiliser des huiles spécialement conçues pour les chiens, ou l’huile d’arnica Weleda
Comment occuper un chien en extérieur
Comment occuper son chien en extérieur en respectant les précautions du confinement. Image Pixabay.

Comment occuper son chien en extérieur en respectant les consignes sanitaires

Comme vu plus haut, nous avons tout de même le droit de sortir nos chiens pour leurs besoins, afin qu’ils fassent de l’exercice physique et nous aussi par la même occasion. Cependant, il est préférable de sortir seul et les rassemblements sont interdits. Inutile donc d’organiser une balade collective avec tous les chiens de votre quartier. 

Hormis ces sorties hygiéniques, il est possible de varier les activités de plein air avec toutou, que cela soit dans votre jardin ou le champs d’à côté : 

  • Jeux de flair : il est bien sûr possible de faire faire du pistage et des jeux de flair à son chien également en extérieur. Pour cela, munissez vous de boites dans lesquelles vous cacherez des friandises, et d’autres dans lesquelles vous ne mettrez rien. Pensez à les perforer afin qu’elles ne soient pas trop hermétiques et laisse passer les odeurs. Dispersez-les sur votre terrain de jeu (votre jardin ou terrasse, ou en extérieur en forêt ou dans un champs, dans un périmètre réduit) et laissez votre chien trouvez la bonne boîte. Félicitez-le vivement et donnez-lui un bonbon supplémentaire (caresse, jouet, félicitation verbale, etc…) ! 😉 
  • Partie de cache-cache : laissez votre chien partir devant vous en liberté, puis allez vous cachez derrière un arbre, un rocher, ou tout autre cachette naturelle de votre secteur de promenade. Attendez de voir sa réaction en l’observant discrètement, et appelez-le s’il est trop occupé à renifler et n’a pas remarqué votre “disparition”. Attendez qu’il vous retrouve et félicitez-le vivement. Bien sûr, gardez toujours à vue votre chien durant cet exercice. 😉 
  • Parcours d’agility extérieur : que vous ayez la chance ou non d’avoir un jardin ou une cours, il est possible avec peu de matériel de réaliser un petit parcours d’agility en extérieur, transportable jusqu’au champs ou la forêt voisine. Des piquets de clôture ou de petits plots de signalisation permettront de faire un slalom, un rocher fera office de “table”, des branches d’arbres de saut d’obstacle, la rampe de la voiture permettra de créer une demi-palissade. Observez la nature et soyez imaginatifs ! 😉 
  • Poursuivre l’apprentissage d’un nouvel exercice : si vous avez démarrer un nouvel exercice d’éducation, poursuivez-le en extérieur, en ajoutant progressivement de la Durée, de la Distance, et de la Distraction. Il peut s’agir du rappel, de la commande “en avant“, mais aussi la marche au pied ou le stop à distance
  • Faire une sortie en cani-cross ou cani-vtt : chien très sportif ? Profitez-en pour lui faire faire une séance de sport tracté, que cela soit en allant courir avec lui, en faisant du roller ou du VTT avec votre chien en longe élastique. Attention à bien choisir son harnais de traction
Construire son mini-parcours d'agility
Construire un mini-parcours d'agility : une bonne idée pour occuper son chien. Image Copyright D'ClickBnb- tous droits réservés.

Partager des moments de complicité et d’activité avec son chien permet de développer de l’ocytocine, l’hormone du bonheur. Que cela soit pour l’humain comme le canidé. Ne vous en privez donc pas, surtout en ces temps difficiles. 

Comment votre chien et vous vivez-vous le confinement dû au Coronavirus ? Racontez-nous en commentaires et rejoignez-nous sur notre groupe Facebook pour partager les photos de vos activité avec les autres membres. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.