Pour enseigner un comportement à un animal, il faut le comprendre. Pour le comprendre il faut l’observer. Dans tout nouvel apprentissage, prendre le temps de faire ce petit exercice visuel et intellectuel permettra de féliciter notre compagnon canin aux bons moments afin de renforcer plus rapidement chacun de ses mouvements. Nous allons le voir avec l’exemple du rappel : l’action de toutou ne s’arrête pas au fait de revenir vers son humain. Comment entraîner son chien au rappel en détaillant son comportement ? 

chien rappel au pied
Éduquer son chien au rappel dans la joie. Image par Felix Lichtenfeld de Pixabay

Observer le rappel dans sa globalité

Quand votre chien revient vers vous, observez ses actions, de la plus évidente à la plus infime

Ce que l’on peut observer des actions du chien : 

  • Il tend une oreille à l’appel de son nom, 
  • Il ralenti son action, 
  • Il regarde son gardien : pour cela il fera demi-tour ou s’arrêtera, 
  • Il tourne la tête vers lui, 
  • Il déplace une épaule dans sa direction, 
  • Il oriente tout son corps dans la direction de son humain, 
  • Il commence à démarrer dans sa direction, 
  • Il fait quelques pas, 
  • Il prend de la vitesse, commence à trotter, 
  • Il court vers son gardien, 
  • Il ralenti à son approche, 
  • Il arrive au contact de son gardien. 
Bien évidemment, au départ de cette chaîne d’actions, le chien choisira d’entendre ou pas son gardien, comme il choisira de l’écouter ou non. Il va sans dire que si toutes actions, de la plus infime à la plus visible, ont été récompensées de manière enjouée tout au long de l’apprentissage du rappel, le chien reviendra avec plaisir et rapidement vers son gardien
chien rappel apprentissage
Observer l'action du chien dans sa globalité pour déceler chacun des mouvements. Image par Meli1670 de Pixabay

Généraliser cette observation pour tout comportement

Il en va de même pour tous les commandes que vous souhaiterez enseigner à votre chien. Plus vous observerez les moindres détails d’une action de la part de votre chien, plus vous pourrez lui enseigner facilement les commandes souhaitées. 

Prenons un autre exemple, celui du Assis : 

La plupart du temps, le gardien félicite son chien une fois qu’il est assis. Mais en observant le comportement du chien, nous pouvons constater que cette commande ne s’arrête pas au fait de s’asseoir. 

Le comportement “assis” : 

  • Commence par un regard du chien vers son gardien, 
  • Il va lever la tête dans sa direction, 
  • Le train arrière commence à s’abaisser, 
  • Le chien plie ses postérieurs, 
  • Se positionne correctement sur ses antérieurs, 
  • Pose ses fesses au sol, 
  • Replie sa queue contre lui. 
Les 3 premières actions se déroulant rapidement, les félicitations peuvent démarrer dès que le chien commence à abaisser son train arrière. 
apprendre à son chien le rappel
L'action du chien ne s'arrête pas au fait de revenir, elle démarre avant et fini après. Image par Herbert Aust de Pixabay

3 étapes pour entraîner un chien au Rappel

En éducation canine, en utilisant une longe ou une laisse, n’exercez jamais aucune tension pour ramener le chien à vous. Ces accessoires serviront uniquement à sécuriser votre chien lors des premiers exercices en extérieur. 

Pensez à utiliser la règle des 3D pour renforcer le comportement durablement : 

  • Distance : commencez à courte distance du chien, dans un environnement sans distraction, au calme, chez vous par exemple. Augmentez progressivement cette distance, 
  • Distraction : augmentez ensuite progressivement la distraction en vous rendant dans des lieux de plus en plus animés. Gardez la longe et la laisse par sécurité. Enlevez-les dans des endroits que vous connaissez bien et qui ne représentent pas de danger pour votre chien, 
  • Durée :  en augmentant la distance nous augmentons progressivement la durée. Mais celle-ci peut aussi être augmentée dans le temps de latence où vous laisserez votre chien vagabonder avant de le rappeler. 
Voyons maintenant les 3 étapes pour apprendre le rappel à un chien. 
chien rappel démarrage en statique
Entraîner son chien au rappel : démarrer en statique puis poursuivre l'apprentissage en dynamique. Image par PublicDomainPictures de Pixabay

1. Commencer l'apprentissage en statique

Puisque nous démarrons l’apprentissage dans un lieu calme, commençons aussi avec un chien calme, en statique. En lui demandant un assis puis un “reste” 

  • Éloignez-vous de quelques pas puis mettez-vous face à lui, 
  • Rappelez votre chien avec la commande de votre choix : “Viens”, “Retour”, “Au Pied”, en agitant son jouet favori et avec une voix enjouée, 
  • Félicitez dès la première action de la chaîne vue ci-dessus, 
  • Encouragez votre chien tout au long de sa “route” vers vous, 
  • A son arrivée à vos côtés ou devant vous, demandez un assis
  • Patientez 3 secondes, 
  • Donnez-lui une petite caresse
  • Demandez une marche au pied, 
  • Félicitez à fond après quelques pas, avec caresses et voix. Ce nombre de pas sera variable à chaque fois que vous réaliserez cet exercice avec votre chien, 
  • Lancez tout de suite son jouet en avant de vous et laissez votre chien partir en avant en lui disant “C’est bien ! Va jouer !” Ayez un deuxième jouet dans la poche pour alterner lors de l’entraînement. 😉 

Attention : il est important que la commande “reste” soit bien entraînée auparavant, pour ne pas contrarier le chien dans son apprentissage en le faisant revenir à vous lors du rappel  mais en lui demandant l’immobilité lors du “reste”. Ainsi, si lors de cet entraînement au rappel votre chien bouge lors du “reste”, vous devrez interrompre l’entraînement du rappel pour retravailler le “reste”. Patience… 😉 

Une fois que vous aurez fait cet exercice grâce à la règle des 3D, chez vous sans laisse, puis en extérieur en laisse 3 points, ensuite en longe avec une plus grande distance, vous pourrez démarrer l’apprentissage en dynamique

2. Poursuivre l'apprentissage en dynamique

A présent que votre chien revient bien vers vous dès l’appel de son nom, commencez l’apprentissage alors que votre chien est en mouvement. Gardez la grande longe, mais laissez votre chien vagabonder devant vous comme lors d’une promenade par exemple. 

Rappelez-le à vous plusieurs fois, et à chaque fois envoyez-le jouer à nouveau en avant de vous après l’avoir vivement félicité verbalement. 

Faites la même chose sans longe au cours de promenades. Attention : pour que votre chien prenne plaisir au rappel, ne le rattachez pas systématiquement à chaque fois. L’action de revenir vers vous doit rester une joie. 

En attachant son chien systématiquement à chaque rappel, il associera le fait de revenir à être attaché. Ce qui pour lui est sans doute beaucoup moins intéressant que parcourir la nature à la recherche de nouvelles odeurs. Vous pourrez donc travailler ce rappel de manière totalement aléatoire, en envoyant le chien jouer à nouveau en avant de vous 9 fois sur 10 environ, ne l’attachant que si nécessaire, ou pour un court laps de temps

chien rappel et félicitations
Les félicitations sont primordiales pour le chien dans son apprentissage du rappel. Image par Herbert Aust de Pixabay

3. Féliciter au bon moment

Rappelez-vous de toujours féliciter votre chien dès le début de son rappel, c’est-à-dire dès qu’il tourne le regard vers vous. Il se peut qu’un chien peu entraîné au départ “fasse des feintes” en détournant ensuite directement le regard. Ignorez-le, mettez-vous dos à lui en vous tournant, faites demi-tour sur votre chemin, cachez-vous derrière un arbre, soyez imaginatifs. 😉 Dès qu’il recommencera la chaîne d’action vue plus haut, félicitez à nouveau vivement. 

En entraînant patiemment et en félicitant aux bons moments lors de cet apprentissage, votre chien deviendra un as du rappel en toutes circonstances. 

Votre chien a t-il un rappel rapide et sûr ? Comment lui avez-vous appris ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. Clicker en éducation canine : bénéfices et utilisations | D'ClickBnb

    […] une patte dessus, etc… Nous avons parlé de cette technique dans l’exemple du rappel dans cet article. Les plus : le shaping est la technique la plus employée dans le clicker, elle permet au chien de […]

  2. Loi : Promener Son Chien En Laisse est-il Obligatoire | D'ClickBnb

    […] Rappeler notre animal en croisant des promeneurs, vélos, joggeurs ou randonneurs,  […]

  3. Sociabilisation : Chien Juvénile et Chien en Puberté | D'ClickBnb

    […] vécues jusque là, et peut démarrer les apprentissages éducatifs essentiels tels que le rappel, assis, couché, […]

  4. Partir en road trip avec son chien : les pour et les contre ! | Doogies Trippers

    […] qu’elle revient systématiquement dès qu’on l’appelle. A ce sujet, on vous recommande l’excellent article de DogBng ! […]

  5. Se Baigner avec un Chien en France : Carte des plages | D'ClickBnb

    […] et d’adopter les bons gestes le cas échéant. Évidemment, un chien bien éduqué, avec un bon rappel, ou tenu en longe ou en laisse, aura de toute façon bien plus de succès qu’un chien qui […]

  6. Chasse : Comment Randonner Avec Un Chien En Sécurité | D'ClickBnb

    […] bien travaillé le rappel de son chien : pour éviter qu’il aille à la rencontre des chiens de chasse ou ne parte sur une […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.