Votre compagnon canin est tout excité à votre retour de la maison, au risque de passer sous les roues de votre voiture ou de vous renverser ? Il saute sur vos invités et ne se tient pas tranquille quand vous mangez ? Vous aimeriez le sécuriser et aussi qu’il comprenne qu’il doit parfois se canaliser ? Découvrez comment apprendre à un chien la commande “à ta place”. 

Comment et pourquoi apprendre la commande à ta place à un chien
L'indication "à ta place" est un ordre de sécurité et s'utilise au quotidien avec nos chiens. Image Pixabay.

Pourquoi apprendre l'indication "à ta place" à un chien

La commande “à ta place” peut se révéler utile dans de nombreuses circonstances. Elle est surtout garante du bon équilibre au sein de votre clan familial, et permet une cohabitation harmonieuse entre humains et canidés. 
Nous pouvons nous en servir pour : 
  • Sécuriser et canaliser notre chien en extérieur, 
  • Canaliser et apaiser notre chien en intérieur. 
Voyons dans quels cas concrets cet ordre peut être utile. 

Exemples d'utilisation de la commande "à ta place"

C’est souvent lorsqu’il est trop tard que nous pensons à utiliser un ordre de sécurité pour notre ami canin. Alors pour éviter tout accident ou déconvenue, cette commande, facile à mettre en place, pourrait servir au quotidien. Et comme il est coutume de le dire : “mieux vaut prévenir que guérir”. 

L’ordre “à ta place” peut être utile en extérieur comme en intérieur. Bien sûr, vous pouvez si vous le souhaitez utiliser deux commandes différentes, par exemple “à ta place” lorsque vous êtes dehors et “au panier” lorsque vous êtes chez vous. Mais la première convient parfaitement dans les deux situations, et cela évite de chercher ses mots, ou d’embrouiller votre chien. 

Elles s’enseignent de toute façon de manière identique, et vous verrez que votre toutou comprend très bien que “à ta place” signifie qu’il doit se rendre sur son couchage lorsque vous êtes à la maison. Il comprendra également “ta place” et “place”. 

Dans quels cas utiliser l’indication “à ta place” en extérieur pour notre chien : 

  • A notre retour en voiture à la maison : pour éviter que le chien ne passe sous les roues, 
  • Quand nous rentrons de courses les bras chargés : pour éviter que toutou nous renverse, 
  • Quand nous manipulons des outils qui pourraient s’avérer dangereux pour notre chien : tronçonneuse, sécateur, motoculteur, tondeuse, tracteur, scie sauteuse, etc…

En effet, si un chien ne sait pas se canaliser au retour de son humain, il pourrait vouloir accaparer toute son attention, en lui sautant dessus, lui barrant le passage, ou tournant autour de lui de manière effrénée. Au risque de le renverser, qui plus est si celui-ci à les bras chargés de courses. 

Il en est de même avec une voiture qui rentrerait dans la cour de la maison. Le conducteur ne peut pas voir où son animal se trouve à cause des angles morts, et risquerait de lui rouler dessus malencontreusement. 

De la même manière, quand nous utilisons certains outils de bricolage ou de jardinage, nous avons, selon les outils, suffisamment à faire et à surveiller pour notre propre sécurité, pour ne pas avoir à nous occuper de celle de notre chien. Mieux vaut donc prévoir en amont un endroit pour lui, afin qu’il puisse nous voir, tout en étant suffisamment éloigné pour ne pas se mettre en danger. 

Mais cette commande “à ta place” se révèle utile également en intérieur : 

  • En recevant des invités à la maison : afin de canaliser notre chien pour qu’il ne leur saute pas dessus, ne bouscule pas les enfants, ne renverse pas les verres d’apéritif sur la table basse, ne chahute pas une femme enceinte, etc…, 
  • Lorsque nous sommes à table : pour qu’il ne réclame pas, ne se mette pas à saliver, et attende patiemment l’heure de son repas, 
  • Quand nous manipulons des plats brûlants : afin qu’il ne risque pas de nous renverser et se blesser aussi. 
L’indication “à ta place” permet donc de faire cesser immédiatement un comportement gênant de votre chien, et lui permet d’apprendre à se canaliser. Il faudra ensuite travailler ledit comportement, afin d’en régler la cause, grâce au renforcement positif
Utilité de la commande à ta place pour un chien
En extérieur comme un intérieur, la commande "à ta place" joue un rôle essentiel dans la cohabitation humains-canidés. Image Pixabay.

Comment choisir l'endroit précis indiqué par l'ordre "à ta place"

En intérieur, la place du chien sera donc son panier, et celui-ci doit être considéré par l’animal comme un endroit agréable, sa zone de refuge, de repos, de tranquillité. Attention, en aucun cas l’envoyer à sa place ne devra donc être un genre de punition

Le panier de votre chien doit donc : 
  • Être confortable, de préférence avec un revêtement doux. 
  • Disposé plutôt dans un angle, les chiens aimant se mettre dans des recoins. 
  • Ne pas être surélevé, à moins d’avoir du chauffage au sol. Si c’est le cas, quelques 4 à 5 centimètres de cales suffisent. 
  • Être placé dans un endroit calme : afin que votre compagnon canin puisse se reposer facilement, évitez de mettre son couchage :
      • dans un endroit de passage, bruyant, sujet aux courants d’air, 
      • proche de la porte d’entrée ou des escaliers. 
  • Être son lieu de tranquillité : ne laissez pas les enfants aller caresser toutou quand il est couché dans son panier. Ils pourraient le déranger lors d’une sieste, ou toucher des zones sensibles si votre chien est blessé ou vieillissant. Il en va de même pour les adultes : il est préférable d’appeler un chien à soi plutôt que d’aller le voir dans son panier. Cela pourrait éviter des accidents domestiques, que l’on voit encore trop souvent arriver, ceci par manque de connaissance du comportement canin. 

En extérieur, l’endroit que vous indiquerez avec la commande “à ta place” devra toujours être identique. Donc si par exemple vous avez une cour avant, et un jardin arrière, il vous faudra déterminer deux endroits différents. L’un devant, lorsque vous rentrez la voiture dans la cour pour vous garer par exemple. L’un derrière, lorsque vous souhaitez que votre chien reste à un endroit précis lorsque vous manipuler certains outils. 

Choisissez un endroit sûr, où votre chien ne risque rien. Cela peut être par exemple : 

  • Les marches d’escaliers qui mène à votre terrasse ou à votre porte d’entrée, 
  • Un angle du jardin éloigné de quelques mètres du lieu de passage de la voiture, 
  • Un endroit à l’ombre du soleil de l’été (prévoyez-le si vous entraînez votre chien en hiver). 
  • Un lieu où vous pouvez voir votre chien correctement lorsque vous rentrez avec votre véhicule. 
Mais alors, comment apprendre à un chien la commande “à ta place” ? 
Bien choisir l'endroit précis pour l'ordre à ta place
Choisissez avec soin l'endroit précis auquel vous ferez patienter votre chien grâce à la commande "à ta place". La table de jardin n'est pas forcément le lieu adéquat. 😉 Image Pixabay.

Enseigner à un chien à rester à un endroit précis

Comme pour tout nouvel apprentissage, nous procéderons par étapes, et graduellement, pour entraîner notre chien à la commande “à ta place”. 

Voici tout d’abord quelques bases à garder en tête lors de cet exercice d’éducation : 

  • Utiliser la règle des 3D : pour progresser lentement mais sûrement en ajoutant de la Durée, de la Distance, et de la Distraction,  
  • Rester enjoué tout au long de l’apprentissage : pour procurer à votre chien des émotions positives,
  • Avoir des bonbons variés : il ne s’agit pas uniquement de friandises, même si nous les utiliserons beaucoup au début, et il faudra quoi qu’il en soit les diminuer rapidement et assez tôt au cours de l’apprentissage, toujours de manière progressive, 
  • Garder toujours le même “point chaud” : un point chaud est l’endroit où le chien aura posé ses fesses au sol la première fois. Il gardera son odeur et sa chaleur. Soyez précis : le lieu choisi lors de l’indication “à ta  place” devra donc toujours être identique. C’est facile en intérieur, puisque nous utiliserons le panier du chien, moins en extérieur. Nous utiliserons donc une astuce pour faciliter les choses, que nous voyons plus bas. 
  • Prenez votre temps : cet entraînement comme n’importe quel autre se réalise sur plusieurs jours. Rappelez-vous qu’un nouveau comportement est tout d’abord acquis -> devient automatique -> se généralise -> se maintient dans le temps
Sécuriser son chien en extérieur grâce à la commande à ta place
Apprendre à un chien à rester à sa place en extérieur pour le sécuriser. Image Pixabay.

Apprendre à son chien la commande "à ta place" en extérieur :

  1. Choisissez un endroit et, astuce, placez-y une petite couverture portant l’odeur de votre chien. Elle ne doit pas être très grande, la longueur de votre chien maximum. Faites le dormir dessus quelques nuits auparavant pour qu’elle s’imprègne de son odeur. 
  2. Guidez votre chien sur cette place avec une friandise, faites le asseoir (ou couché s’il préfère), félicitez verbalement en disant “à ta place c’est biiiieeeennnn !!”, comptez 3 secondes dans votre tête, et donnez-lui la friandise. Il se peut qu’il ne mette pas tout de suite les 4 pattes sur la couverture, mais s’il a dormi dessus les nuits précédentes il ne devrait pas être réticent. Soyez patient si ce n’est pas le cas, et déplacez vous autour de la couverture pour faire bouger votre chien, jusqu’à ce qu’il y pose toutes les pattes. 
  3. Recommencez l’étape 2 jusqu’à ce que votre chien anticipe l’action et se mette lui même sur la couverture. Pensez à répéter systématiquement l’ordre “à ta place”, tout en félicitant. 
  4. Augmentez progressivement la Durée entre l’ordre et la récompense : quand votre chien s’est assis et que vous lui avez dit “à ta place” comptez jusqu’à 4, puis 8, puis 10, etc… avant de lui dire “c’est bien !” de manière enjouée, puis comptez toujours 3 secondes avant de lui donner la friandise. 
  5. Augmentez progressivement la Distance : quand votre chien va de lui-même sur la couverture, augmentez la distance à laquelle vous vous trouverez de la couverture. Tout d’abord 1 mètre, puis 2, puis 3, puis 4 mètres, etc. Votre chien doit aller de lui même sur la couverture, et attendre que vous alliez vers lui. Une fois devant lui, ne vous précipitez pas, restez bien droit, félicitez le par la voix et une petite caresse, comptez 3 secondes et donnez lui la friandise.
      • A ce stade vous devriez pouvoir commencer à diminuer les friandises, en lui donnant 1 fois sur 2 par exemple, et en lui lançant un jouet l’autre fois en lui disant “aller va jouer mon chien c’est bien !”. 
      • Vous pouvez aussi le caresser de manière plus enjouée, pour le féliciter vivement, à condition de lui avoir demandé un ordre de mouvement avant, par exemple “au pied”. Pourquoi ? Parce que l’ordre “à ta place” est un ordre statique, votre chien doit donc rester assis tant que vous ne lui avez rien demandé d’autre. Des caresses plus expansives risqueraient donc de le faire bouger, et ce n’est pas ce que nous souhaitons. 
      • Si votre chien ne reste pas à sa place à 5 mètres, mais fait très bien l’exercice à 4 mètres, diminuez la Distance, même si la veille il réalisait parfaitement l’exercice à 7 mètres. Ce n’est pas régresser que de s’adapter. Chaque jour est différent, votre humeur et celle de votre chien aussi, tout comme les conditions météorologiques ou vos états physiques respectifs. Nous entraînons un être vivant, et celui-ci nous apprend souvent la patience. 😉 
      • Au fil des jours, pensez à pliez la couverture en 2, puis en 4, puis en 8, pour pouvoir au final vous en passez. Votre toutou aura associé l’endroit précis que vous avez choisi à la commande “à ta place”. 
  6. Augmentez progressivement la Distraction : demandez à des amis ou de la famille de venir dans votre jardin, et de ne surtout pas prêter attention à votre compagnon canin. Au fur et à mesure des jours, demandez leur de parler fort, courir, jouer avec un ballon, etc… Ne vous précipitez pas ! De la même manière que pour la Distance, diminuez la Distraction quand il le faut, jusqu’à ce que votre chien soit parfaitement immobile tant que vous ne lui avez pas donné d’indication de mouvement.
  7. Si vous rentrez en voiture dans votre cour, celle-ci fera partie d’une des Distractions à ajouter. Au départ sans que vous soyez au volant (choisissez quelqu’un de votre entourage pour jouer les cobayes avec votre propre véhicule, car votre chien le reconnaît parfaitement). Commencez avec le véhicule dans votre cour, puis depuis l’extérieur :
      • Demandez à la personne de démarrer la voiture dans votre cour, puis de la mettre en mouvement sur quelques mètres
      • Puis, quand votre chien a parfaitement compris et reste immobile, de la rentrer dans la cour depuis l’extérieur.
      • Ensuite, c’est à votre tour de vous mettre au volant, fenêtre ouverte, voiture garée, moteur arrêté, tout en faisant bien sûr l’exercice avec votre chien, comme précédemment. 
      • Faites de même voiture garée, moteur allumé. 
      • Puis roulez sur 2 mètres avec votre voiture, puis 4 mètres, etc. jusqu’à pouvoir la sortir de votre cour, sans que votre chien ne bouge de sa place. 
      • Procédez de la même manière lorsque vous rentrerez votre voiture, toujours en y allant par étapes, progressivement. D’abord ouvrir le portail en ayant demandé “à ta place” à votre chien (s’il bouge, refermez le portail et recommencez). Puis en avançant d’un mètre, puis deux, etc. Profitez d’être en congé pour faire cet exercice, car votre chien ne sera pas aussi excité que si vous rentrez du travail après une demi-journée ou une journée d’absence. 

Pensez toujours à demander à votre chien un ordre de mouvement avant de le récompenser vivement, et à varier ses bonbons favoris (autre que friandises, c’est à dire jouet, jeux, caresses, balades, etc…). 

Canaliser son chien en intérieur grâce à la commande à ta place
Apprendre à un chien à rester à sa place en intérieur pour lui apprendre à se canaliser. Image Pixabay.

Apprendre à son chien la commande "à ta place" en intérieur :

La technique est la même que ci-dessus, mais avec le panier de votre chien : 

  1. Guidez votre chien à son panier avec une friandise, faites le asseoir (ou couché s’il préfère), félicitez verbalement en disant “à ta place c’est biiiieeeennnn !!”, comptez 3 secondes dans votre tête, et donnez-lui la friandise. 
  2. Recommencez cette étape jusqu’à ce que votre chien anticipe l’action quand vous commencez à prononcer “à ta place”. 
  3. Augmentez progressivement la Durée comme vu précédemment, 
  4. Augmentez progressivement la Distance : quand votre chien va de lui-même dans son panier, augmentez la distance à laquelle vous vous trouverez de son couchage. Jusqu’à pouvoir vous placez dans l’une ou l’autre des pièces de votre maison, même si votre animal ne vous voit plus.
      • Diminuez progressivement les friandises, remplacez-les contre un jouet comme vu auparavant. 
      • Félicitez en caressant votre ami canin de manière plus enjouée, à condition de lui avoir demandé un ordre dynamique avant, comme vu plus haut. 
      • Raccourcissez la Distance quand nécessaire, pour l’augmenter à nouveau ensuite. 
  5. Augmentez progressivement la Distraction : demandez à des amis de venir chez vous sans prêter attention au chien. Au fil des jours demandez-leur de parler fort, s’agiter, jouer, faire la cuisine (bon plan, non ?! 😉 ) histoire de faire du bruit. 
  6. Puis invitez-les pour un “apéritif-test-entraînement-canin”. 
  7. Puis pour un “dîner-test-entraînement-canin”

Rappelez-vous toujours qu’en renforcement positif, nous prenons certes le temps de faire les choses progressivement, mais pour un résultat bien plus durable dans le temps. Après tout, ne dit-on pas “patience est mère de sûreté” ? 😉 

Vous savez à présent comment apprendre à un chien la commande “à ta place”, ordre de sécurité permettant aussi à un chien de savoir se canaliser. 

Votre chien a t-il tendance à être trop enjoué et ne prête plus vraiment attention à son environnement, au risque de se blesser ? Racontez-nous en commentaires et rejoignez-nous sur notre groupe Facebook pour nous partager ses progrès en photos et en vidéos ! 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.