“Qui veut voyager loin ménage sa monture”. Ce proverbe s’applique parfaitement pour nous, qui aimons voyager avec notre chien. Pour cela, il doit être en parfaite santé, et quoi de mieux pour lui qu’une séance de chouchoutage par thérapie manuelle, pour le garder au top de sa forme ? Bien sûr, quand notre chien se fait mal, boite, subit une opération chirurgicale, ou n’est pas dans son état habituel, le premier réflexe est de consulter son vétérinaire. Mais en complément, il est aussi possible de faire appel à un ostéopathe animalier, dans de nombreux cas de pathologies. Voyons dans quelles circonstances demander une séance de cette thérapie manuelle pour notre toutou, comment elle se déroule, et qu’est-ce que l’ostéopathie pour chien exactement. 

Ostéopathie canine
Les bienfaits de l'ostéopathie pour nos chiens. Image par Capri23auto de Pixabay

Qu'est-ce que l'ostéopathie

L’Ostéopathie voit ses débuts le 22 Juin 1874, grâce à son fondateur, le Docteur Andrew Taylor Still.

Il la définit comme “une connaissance scientifique de l’anatomie et de la physiologie qui, dans les mains d’une personne habile, pourra appliquer cette connaissance en vue d’aider un homme malade ou blessé, par l’effort, la tension, les chocs, les chutes ou dérangements mécaniques, ou accident de tout autre sorte.”

Andrew Taylor Still approfondit cette définition en lui appliquant 5 principes essentiels :

  1. Le corps fonctionne comme une entité : tout est en relation.
  2. Le corps possède des mécanismes d’auto guérison et d’auto régulation, c’est l’homéostasie. Il faut donc laisser le temps au corps, après une manipulation ostéopathique, de “ré apprendre” les bonnes positions, afin que le cerveau libère la position antalgique, c’est à dire la compensation qui s’est installée afin de soulager la douleur.
  3. Une pression anormale dans une partie du corps produit des contraintes anormales dans d’autres parties du corps.
  4. Le rôle de l’artère est essentiel, car si la circulation sanguine est entravée, l’organe concerné sera affaibli et assurera mal sa fonction.
  5. La structure et la fonction sont mutuellement liées : un organisme vivant ne peut pas fonctionner correctement si ses structures de maintien ont perdues une partie de leur mobilité. 

Aujourd’hui assez en vogue, l’ostéopathie est donc loin d’être une thérapie nouvelle. Mais, les thérapies manuelles ont longtemps été mal comprises voir rejetées par la majorité de la population, avant qu’elle en comprenne les bienfaits et les accepte. 

Parmi ces thérapies manuelles, on compte les chiropracteurs, les étiopathes, les ostéopathes, et bien évidemment les rebouteux, tous ayant le même but : celui de soulager leur patient

L’ostéopathie est pourtant souvent incomprise, bien souvent même évitée, l’amalgame étant fait avec les techniques de “craquages”, ou des techniques “forcées”. Pourtant, cette thérapie a pour règle la non douleur, et utilise des techniques non contraignantes mécaniquement.

L'ostéopathie c'est quoi
D'où vient l'ostéopathie, cette thérapie manuelle. Image par Mylene2401 de Pixabay

L'ostéopathie appliquée pour les chiens

L’ostéopathie canine est basée sur les mêmes principes que l’ostéopathie humaine. Les techniques manuelles, permettant de rééquilibrer les diverses parties du chien manquant de mobilité, vont entraîner un sentiment de mieux-être chez lui, pour qu’il soit bien dans ses pattes et bien dans sa relation avec son gardien humain. 

Ainsi, l’ostéopathie permet, grâce à une connaissance poussée de l’anatomie et de la biomécanique, de redonner de la mobilité à une zone qui était en restriction.

En France, les ostéopathes sont déjà légion, mais pour les animaux, elle est surtout connue dans le monde du chevalCette thérapie peut également aider nos fidèles compagnons à surmonter les petits accidents de la vie quotidienne : dos qui coince après un saut sur le canapé, une boiterie après une promenade… 

Comment ça marche ?

L’ostéopathe avec ses mains recherche un mouvement appelé « Mécanisme Respiratoire Primaire » (MRP) que l’on retrouve dans tout l’organisme, même les os du crâne que l’on croyait pourtant « soudés » entre eux.

Le corps, humain ou animal, cherche à tout moment à « contourner » les tracas et les compenser. Mais ces compensations peuvent causer des pathologies « à distance »

Un exemple pour comprendre ce processus : 

  • la douleur déclenchée par l’entorse d’une cheville oblige l’animal à modifier sa position physiologique en marchant sur trois pattes.
  • cette posture sollicite d’avantage d’autres structures comme les vertèbres, qui se « bloqueront » à terme si l’équilibre n’est pas rapidement rétabli. 
  • si entre deux vertèbres, les nerfs provenant de la moelle épinière et reliés aux viscères sont bloqués et comprimés, ceux-ci vont ensuite perturber le fonctionnement des organes qu’ils contrôlent
  • Ces troubles organiques se manifesteront petit à petit, par exemple par une diarrhée chronique dans le cas des vertèbres lombaires ou par des vomissements si la jonction entre le thorax et les lombaires est concernée. Tout cela provenant d’une simple entorse oubliée depuis longtemps …

L’art de l’ostéopathe animalier consiste donc à remonter la chaîne des événements jusqu’à l’origine du trouble : un vrai travail de détective.

Le praticien utilisera des techniques très différentes selon l’indication, l’âge, l’espèce : 

  • une méthode de manipulation directe
  • l’ostéopathie des fascias : technique consistant à remonter jusqu’aux lésions via les tissus conjonctifs (= fascias) qui relient toutes les structures les unes aux autres, 
  • l’ostéopathie crânio-sacrée : en “interrogeant” le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) de la colonne vertébrale de la tête au sacrum, 
  • l‘ostéopathie viscérale : si les organes internes semblent atteints. 

D’ailleurs, l’intervention d’un ostéopathe en post-opératoire est souvent bénéfique pour revitaliser les structures endommagées et faciliter la cicatrisation.

L’ostéopathie pour chien est un moyen de guérison qui utilise comme support les structures corporelles : os, muscles, articulations, viscères, tissus aponévrotiques et leurs relations complexes.

Les chevaux et les chiens sont les animaux sur lesquels les techniques ostéopathiques animales sont les plus utilisées. 

L'ostéopathie appliquée aux chiens
Fonctionnement de l'ostéopathie animale. Image par Mylene2401 de Pixabay

Comment se déroule une séance d'ostéopathie pour chien

En principe, ou du moins pour les premières séances, l’ostéopathe se déplace à domicile, ce qui permet au chien d’être plus à l’aise : il garde ses repères, son coussin, et reste ainsi plus détendu.

Avant de commence rla séance, le praticien posera plusieurs questions au gardien pour connaître les antécédents de l’animal : c’est l’anamnèse. Puis, par une observation et une palpation, il éliminera toute pathologie relevant du vétérinaire seulement

Pour un premier contact, le praticien peut auparavant chercher à détendre votre compagnon, par un massage complet. Une fois le chien mis en confiance, il va chercher à déterminer les zones du corps présentant un “défaut de fonctionnement”. Pour cela, l’ostéopathe utilise uniquement ses mains et exclue les contres indications. 

Ensuite, il effectue un réajustement sur une ou plusieurs articulations, et ré-harmonise ainsi l’ensemble des structures perturbées, en traitant l’origine des troubles fonctionnels. Ainsi, l’ostéopathe s’occupe de l’ensemble du corps de son patient, qu’il traite comme un “tout”. Il doit être capable de mettre en relation toutes les parties du corps, afin de déterminer d’où vient le problème

En effet, vous l’aurez certainement déjà entendu, dans le corps humain, tout est lié. Il en va de même pour nos animaux. Car les muscles, organes, viscères, os, tendons, ligaments, artères, nerfs… sont reliés entre eux. Voilà pourquoi lorsqu’on a mal au dos on peut également souffrir de maux de tête, du cœur, de l’estomac ou même de la thyroïde. Et inversement ! Avoir des problèmes de thyroïde par exemple peut engendrer des maux de dos, etc…

Une séance ostéopathique dure environ 1 heure, mais cela peut se prolonger un peu plus longtemps si le chien est un peu intimidé, notamment lors des premières fois, et aussi selon le travail nécessaire.

Déroulement d'une séance d'ostéopathie animale
Le déroulement d'une séance d'ostéopathie pour chien. Image par Mylene2401 de Pixabay

Quand consulter pour son chien

Certains signes peuvent être révélateurs, et ce n’est qu’en connaissant bien son chien et en l’observant attentivement que l’on pourra s’apercevoir des soucis éventuels. Une séance d’ostéopathie animale peut être recommandée pour : 

  • Des troubles locomoteurs :
      • si vous constatez qu’une ou plusieurs des articulations de votre chiens sont chaudes ou douloureuses, 
      • si votre chien se plaint quand vous le touchez à certains endroits,
      • si vous sentez que votre chien limite certains de ses mouvements (du mal à se coucher, à se relever, à s’asseoir…), 
      • s’il se lèche une zone de façon répétée,              
      • s’il boîte, 
      • s’il a du mal à monter les escaliers ou sauter dans le coffre de la voiture, 
      • si vous remarquez un comportement inhabituel de votre compagnon, comme par exemple lorsqu’il  ne s’étire plus alors qu’il le faisait régulièrement auparavant (nos animaux le font très souvent, notamment en se relevant après la nuit ou une sieste. Ce que nous devrions faire également. 😉 ), 
  • Des troubles organiques :
      • quand le chien perd l’appétit, 
      • en cas de gastrites chroniques, vomissements, 
      • en cas de diarrhées ou constipation répétitives, 
  • Après un traumatisme ou une opération :
      • en cas de chute ou de choc (chute en promenade ou dans les escaliers, choc avec une voiture, chien un peu maladroit qui se cogne fréquemment, jeux un peu brusques avec un autre chien, altercation avec un autre animal…), 
      • après une intervention chirurgicale, 
      • après une fracture, 
      • après une mise bas pour les femelles, 
  • Pour les chiens très sportifs ou toujours en mouvements :
      • chiens d’agility, de concours, d’endurance, 
      • chiens policiers, 
      • chiens de travail, 
      • chiens d’utilité, 
  • Pour le suivi articulaire d’un jeune chien ou d’un chien senior :
      • pour un contrôle de fin de croissance, 
      • en cas d’arthrose, 
  • Pour des problèmes respiratoires répétitifs :
      • récupération difficile après l’effort, 
      • essoufflement rapide, 
  • Pour des problèmes de comportements :
      • stress,
      • nervosité excessive
      • peur incontrôlable, 
  • Ou plus simplement pour un contrôle annuel, afin de s’assurer qu’aucune compensation ne s’est installée et que toutes les articulations sont bien mobiles. Ceci étant un gage de bonne santé. 
Comme vous le constatez, l’ostéopathie animale trouve ses applications dans de nombreux cas, et ses bénéfices ne sont plus à prouver, tout comme pour l’hydrothérapie pour chiens. Sans pour autant se substituer à une consultation vétérinaire en cas de problème, elle peut donc parfaitement compléter le contrôle annuel et les recommandations de votre vétérinaire. 
Quand consulter pour son chien
Quand faire appel à un ostéopathe animalier pour son chien. Image par Jeff Klugiewicz de Pixabay

De plus en plus répandue dans le milieu canin, l’ostéopathie animale a fait ses preuves. Vous qui consultez un ostéopathe pour vous même ou votre famille, vous connaissez les bienfaits de ces séances. Quoi de plus normal, lorsque notre animal souffre ou présente un comportement inhabituel, de consulter pour lui également.

Avez-vous déjà fait appel à un ostéopathe animalier pour votre chien ? Racontez-nous en commentaires. 😉

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. Rampe de Voiture pour Chien : Comment l'Habituer à Monter Dessus | D'ClickBnb

    […] n’est pas rare en effet lors de consultations avec un ostéopathe animalier, de constater qu’une vertèbre ou plusieurs présentent des dysfonctions, souvent au milieu […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.