Dans sa vie, notre compagnon canin sera soumis à différents stress, et différentes expériences dont il peut vite garder un très mauvais souvenir. Il peut aussi arriver qu’il soit victime d’un accident, de blessures impressionnantes, ou de mauvaise rencontre avec un autre animal. Dans cet article, voyons comment et pourquoi dédramatiser une situation quand un chien est blessé, stressé, ou peureux.  

Comment dédramatiser une situation stressante pour son chien
Une situation stressante peut et doit rapidement être dédramatisée par l'humain pour le bien-être du chien. Image par Mylene2401 de Pixabay

Quelles situations doivent être dédramatisées pour aider un chien

Personne n’est à l’abri d’un accident ou d’une situation stressante. Il en va de même pour nos chères boules de poils. Dans certaines situations, si nous ne voulons pas que notre chien reste traumatisé, notre réaction devra être totalement exagérée voire déconcertante, pour faire basculer toutou dans une autre émotion, bien plus positive.

Alors avant de voir comment nous y prendre, regardons dans quels cas réagir ainsi

Quand notre chien : 

  • Se blesse : s’il saigne, employez la technique que nous allons voir, tout en prodiguant les premiers soins.  
  • Se bat avec un autre chien et/ou se fait mordre. 
  • Se prend un coup de sabot : par un cheval, une vache, un chevreuil…
  • Est accidenté : par une voiture, dans une voiture (si vous-même avez un accident sans trop de gravité), se fait renverser par un vélo auprès duquel il courrait, chute dans les escaliers, etc…
  • Se prend un coup de jus sur une clôture électrique : auquel cas nous le savons il va partir en courant à toute berzingue à l’opposé le plus vite possible et en hurlant tout ce qu’il peut. 
  • A terriblement peur de quelque chose : feux d’artifice, tonnerre, coup de fusil, effondrement du placard de la cuisine, etc… S’il est en état de choc, prodiguez les gestes de premiers secours, en essayant de garder le contrôle de vous-même, sans crier ou pleurer. 

Vous l’aurez compris, à chaque fois qu’une situation anxiogène se présente, nous pourrons employer la technique de dédramatisation que nous allons voir. Elle sera bénéfique pour le chien, mais aussi pour l’humain, car elle nous oblige à ne pas stagner dans notre propre stress de voir notre chouchou adoré blessé ou mort de trouille. 

Ce qui permet également à notre compagnon canin de sortir plus vite de son émotion négative. Car comme nous l’avons déjà vu, le meilleur ami de l’homme est très sensible aux émotions de son gardien, et réagira souvent en fonction.

Des émotions du chien découle son comportement
Le comportement du chien est déclenché par ses émotions. Autant faire en sorte que celles-ci soient positives. Image par Jo Wiggijo de Pixabay

Fonctionnement du cerveau quand le chien est en état de peur

Nous en avions déjà parlé dans l’article concernant les réflexes de défense du chien en état de peur : le cerveau (du moins la seule partie de la mémoire capable de fonctionner dans le stress) prendra des dizaines de photos mentales de tout son environnement. 

L’animal pourra donc uniquement retenir que tel environnement = source de peur. Le comportement que cela aura alors entraîné chez lui -lors de la première expérience dans ce contexte de peur- se réitérera la prochaine fois où il se retrouve dans cette même situation. 

Un exemple pour que cela soit plus concret :

Un chien prend le jus sur une clôture électrique => il fuit la source  de cette douleur à l’opposé en hurlant. Dans le même temps, il aura intériorisé par photos mentales que : clôtures + vaches dans le pré + promeneurs sur le chemin = danger / douleur. Il pourrait ainsi développer une peur phobique des vaches, ou des promeneurs. En plus de ne plus oser s’approcher des rubans entourant les parcs… 

Pour éviter cela, il nous faut donc changer immédiatement son état intérieur. Le faire passer d’un état de peur/douleur à un état de surprise,  pour le stopper dans sa course afin qu’il arrête sa course, voire s’approche à nouveau de son gardien. 

En effet, un chien en état de peur prendra la fuite, incapable d’entendre les commandes classiques d’éducation, étourdi par la douleur ressentie, si brève soit-elle. 

Ainsi, pour provoquer une espèce de “réveil“, il est possible d’utiliser la commande “Youpi” que nous verrons plus bas. Il est impératif de réagir immédiatement, afin d’éviter l’accident si une route se trouve à proximité. Toutou ne verrait même pas les voitures arriver, emporté par l’élan de sa fuite. 

Ne jamais rassurer un chien
Il est primordial de ne jamais rassurer un chien, cela ne ferait que le conforter dans sa peur. Image par 9883074 de Pixabay

Comment rassurer un chien qui a peur

Rassurer un chien qui a peur équivaut à le conforter dans sa peur. En le caressant, le cajolant, lui parlant d’une voix niaise telle que nous savons très bien la faire quand il s’agit de nos bébés d’amour, nous lui transmettons le message suivant : « oui mon chouchou tu as raison d’avoir peur, le méchant chien-chien t’a fait du mal / la vilaine clôture électrique t’a puni alors que tu n’avais rien fait / les horribles coups de tonnerre t’ont fait peur » etc…

Alors que nous soyons bien d’accord : un chien n’a rien à faire dans le parc des vaches, et la clôture est là pour le lui rappeler. Les coups de tonnerre sont naturels, nous ne pourrons rien y changer. La morsure par un autre chien, un accident, une blessure, ou tout autre exemple angoissant, sont des choses qui peuvent malheureusement arriver dans la vie de nos amis canins. 

Donc tout ce qui est normal et naturel ne devrait pas devenir anxiogène pour le chien. Et entre nous, hormis en cas d’invasion extraterrestre, où tout le monde aurait le droit de se poser des questions, TOUT dans notre société est normal et naturel et ne devrait donc pas être source de stress pour nos canidés. Naturellement, une bonne imprégnation et sociabilisation sont essentielles pour partir sur de bonnes bases, nous sommes bien d’accord. 

Donc histoire que nos toutous ne restent pas traumatisés par toutes ses expériences de la vie, il est de notre devoir de bon gardien d’avoir les réactions adéquates. Ces réactions peuvent être désarmantes aux yeux de ceux qui nous entourent, qu’ils soient de la famille, des amis, ou de simples passants. Mais peu nous importe le regard des gens, ce qui doit compter avant tout, c’est le bien-être émotionnel de notre chien.

Et un chien qui a peur, qui a mal, ou qui stresse, n’est pas dans une bonne émotion. Alors comment le faire switcher de manière fulgurante dans une émotion positive ? 

Dédramatiser facilement et rapidement une situation anxiogène pour le chien et son humain
Il est possible de dédramatiser rapidement toute situation de stress, de peur, ou de douleur pour un chien. Image par Elisabeth Leunert de Pixabay

Comment dédramatiser une situation anxiogène instantanément

Les émotions entraînent un comportement, nous l’avons déjà vu grâce à la locomotive illustrant les réactions d’un chien qui entre dans ses réflexes de défense. Parfois, il nous en prendra la technique du BAT Behaviour Adjustement Training pour venir à bout d’une peur intense chez le chien.

Alors avant d’en arriver là, il existe un moyen tout simple, à la portée de tous et même d’un enfant (qui aura sans doute plus de facilité à l’employer qu’un adulte, soyons franc) et qui ne demande qu’un mot : YOUPI.

YOUPI ? Oui, car ce mot, bien plus qu’un ordre ou une commande, oblige d’une part à réagir positivement et de manière enjouée immédiatement, ne serait-ce que par sa sonorité. Ensuite, il rappelle à l’humain de prendre une attitude corporelle qui va avec, du style sauter partout, faire de grands gestes, courir à l’opposé du chien qui prend la fuite, afin de l’attirer dans la bonne direction, et à revenir auprès de lui.

Les avantages sont multiples :

  • Du côté canin :
      • Le chien revient étonné vers son gardien (et évite le sur-accident)
      • Devant l’engouement de son humain, il devient lui aussi enjoué (même s’il ne comprend pas tout)
      • Il passe de manière fulgurante à une émotion positive.
  • Et du côté humain :
      • Remettre le chien dans un état positif fait baisser notre propre stress
      • Le Youpi nous oblige à redescendre en pression : cela permet d’avoir des gestes sûrs, et de garder la tête claire pour savoir quoi faire (aller chez le vétérinaire par exemple, prodiguer les premiers soins de manière assurée).
      • Notre propre maîtrise permet d’éviter d’affoler plus encore le chien en criant, pleurant, ou paniquant. 

Donc si votre chien est victime d’un accident, prend peur, ou se blesse, le premier réflexe à avoir est de crier “YOUPIIIII” en sautillant et en ouvrant les bras. Le chien aura pour réaction de vous sauter dessus en retour, en vous regardant bizarrement, et deviendra subitement enjoué. 

Il ne faut pas oublier que nos amis canins sont bien plus costauds que nous, et que souvent, un accident qui nous paraît vraiment impressionnant n’entraîne que peu ou pas de blessures graves.

Il sera temps dans la foulée de regarder ses blessures exactes, sans risquer de se faire mordre par notre chien qui, en état de stress intense, ne saurait plus ce qu’il fait. Ensuite, nous pourrons faire les premiers soins si nécessaire et filer chez le véto. Cela évitera d’ailleurs de prendre la route dans un affolement total. 

Bon, vous l’aurez compris, si toutou est inconscient, le youpi ne sera pas de mise, mais la maîtrise de soi oui. Inconscient ne signifiant pas que toutou ne vous entend pas ou ne ressent pas toutes vos émotions. Savoir garder son self-contrôle est donc indispensable pour le bien-être de son ami canin, et sera déterminant pour ses expériences de vie futures.

Il doit garder en tête des émotions les plus agréables possible, et même en cas de blessure, d’accident ou de grosse peur, l’important est qu’il conserve en mémoire la réaction de son gardien et ce que cela lui aura fait ressentir de positif. 

Modifier l'émotion de son chien positivement grâce au YOUPI
Un chien qui bascule d'une émotion négative à une émotion positive montrera de l'étonnement suivi par un engouement immédiat. Image par Elena Rogulina de Pixabay

Un exemple On Real Life et un Merci particulier

Un grand MERCI particulier à mon amie Sandrine, qui m’a donné l’idée de cet article, en me racontant son affolement après avoir roulé sur sa chiot en entrant pourtant lentement dans son garage. Eh oui, dans un véhicule nous ne voyons pas partout, et un jeune chien n’a pas forcément conscience de ce qui l’entoure et des risques inhérents. 

Tout se passait habituellement bien, mais ce jour là, la jeune louloute avait la tête en l’air, et est passée sous les roues. Affolée, mon amie l’a prise dans les bras, alors que la chienne hurlait comme une perdue, mais ne voit aucune blessure particulière. En la reposant au sol elle constate pourtant que la chienne est en sang, mais qu’elle marche à peu près. 

En panique, mon amie file chez le vétérinaire le plus proche, et arrive folle d’inquiétude, bien plus tremblante que la chienne. Chienne qui n’avait en fait pas de blessure ouverte, le sang sur son corps étant celui de Sandrine, qu’elle avait mordue aux 2 mains et aux doigts dans la panique, avec ses petites dents de chiot. Mon amie tellement stressée n’avait rien sentie sur le coup.

Après auscultation par le vétérinaire, la chienne n’a rien… YOUPI aurait donc servi non seulement à éviter les morsures à Sandrine, mais aussi à la chiot à se calmer immédiatement. Mais cela aurait aussi permis à mon amie à revenir au calme plus facilement, constatant alors sans doute que sa toutounette arrivait tout de même à se déplacer et n’avait pas de fracture ou de plaie ouverte. Bien sûr, cela n’aurait pas empêché la visite vétérinaire, mais elle aurait pu s’y rendre plus sereinement. 

Une commande utile lorsque nous rentrons chez nous avec un véhicule, est le stop à distance, qui permet de faire asseoir le chien sans sortir de la voiture, et de le faire patienter le temps de nous garer. Toutou apprend ainsi à attendre que le moteur arrête de tourner pour avoir le droit de faire la fête à son humain. Cela s’enseigne progressivement, couplé à la commande reste. Mais cela pourrait être l’objet d’un autre article. 😉 

Alors, maintenant que vous connaissez ce mot, plus de panique, seulement des YOUPI et des gestes sûrs afin de prendre les bonnes décisions, d’agir vite et de manière efficace pour nos loulous. 

Avez-vous déjà employé le YOUPI avec votre chien ? A-t-il vécu des choses traumatisantes qui auraient pu être moins alarmantes grâce à ce mot ? Racontez-nous en commentaires ! 😉

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. Comment Séparer Deux Chiens qui se Battent : 5 Techniques | D'ClickBnb

    […] Si le chien est blessé, tout en l’éloignant de son adversaire, dédramatisez la situation avec la technique du Youpi indiquée dans cet article. […]

  2. Besoins Fondamentaux du Chien : l'Essentiel à Connaître | D'ClickBnb

    […] et être capable de lire les codes canins pour comprendre son animal, communiquer avec lui, et dédramatiser une situation anxiogène si […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.