Pas seulement réservée aux chiens de catégories, la muselière peut être utile pour toutes les races et à leurs gardiens, dans bien des situations. L’intérêt d’habituer rapidement toutou à la porter étant de ne pas générer de gêne ou de situation de stress le jour où elle s’avère vraiment nécessaire. Voyons pourquoi il est important d’habituer un chien à la muselière. 

Les raisons pour lesquelles habituer un chien à la muselière
Pourquoi habituer son chien à la muselière ? Par exemple pour les voyages en transports en commun. Image par Bernadette Wurzinger de Pixabay

Habituer un chien à la muselière : 5 bonnes raisons

La muselière, ça paraît toujours un peu barbare. Mais en réalité, cet accessoire peut avoir son utilité dans bon nombre de situations. Et nos chiens peuvent l’accepter de manière tout à fait sereine avec un apprentissage adéquat. 

Alors quelles sont les utilités de la muselière ?

1. La muselière pour voyager

En tant que baroudeur, il se peut que vous soyez amené à voyager en train ou en transports en commun. Dans ces cas, la muselière est souvent obligatoire. Pour tous les chiens, de toutes les races et de toutes les tailles, sans distinction. Exception faite si boule de poils voyage en caisse de transport. En France, la SNCF le stipule bien. Dans les bus ou tramway, nos animaux sont souvent interdits dans le règlement, mais tolérés par les agents de contrôle qui vous demanderont dans ce cas là de leur faire porter la muselière. Sans cela, l’accès vous sera refusé. 

La muselière est un accessoire préventif
La muselière peut être utile pour un chien blessé qui aura tendance à arracher sa collerette. Image par Free-Photos de Pixabay

2. La muselière en cas de blessures

A la suite d’une intervention chirurgicale, certains chiens ont tendance à vouloir arracher pansements, bandage et même points de suture. La collerette permet d’éviter cela, mais certains chiens ont du mal à s’y faire. Soit ils se cognent, soit ne comprennent pas comment s’abreuver avec un “bocal” sur la tête, soit cela les rend vraiment très nerveux jusqu’à ce qu’ils parviennent à l’arracher. 

Dans ce genre de cas, avoir un chien déjà habitué à la muselière, qui sera donc non génératrice de stress, pourra l’empêcher de se lécher et d’arracher ses pansements. La guérison sera beaucoup plus rapide et évitera de se retrouver chez le vétérinaire pour refaire faire des points de suture… 

La muselière peut être demandée pour certaines consultations vétérinaires
Parfois un vétérinaire vous demandera de museler votre chien. Image par David Mark de Pixabay

3. La muselière pour les visites vétérinaires

Le vétérinaire justement parlons-en. Si malheureusement votre chien venait par exemple à se casser une griffe et que votre vétérinaire devait lui couper très près du canal sanguin (ce qui est plutôt douloureux), alors il vous demandera certainement de museler votre chien. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit ! Autre avantage, cela permet d’éviter l’anesthésie pour certaines interventions, où votre chien pourrait par douleur être un peu réactif. 

Pour des chiens sensibles aux visites vétérinaires, qui risqueraient de mordre par réflexe de peur, votre vétérinaire vous demandera également de museler votre animal. Imaginez si votre chien n’y est pas habitué ! Cela ne ferait que lui ajouter du stress ! Alors qu’avec un apprentissage adapté, la muselière ne sera en aucun cas source de stress pour lui, voir même parfois l’inverse. 😉 

Un chien réactif pourrait porter la muselière pour rencontrer ses congénères
Certaines rencontres entre congénères réactifs peuvent nécessiter le port de la muselière. Image par Martin Tajmr de Pixabay

4. La muselière pour éviter les blessures lors de présentations entre congénères réactifs

Habituer un chien à la muselière peut aussi s’avérer utile si votre chien a tendance à être réactif envers ses congénères. Soit à cause de mauvaises expériences, soit parce qu’il a mal quelque part, le museler permettra d’éviter des blessures malencontreuses

En cas de bagarre canine, la muselière n’empêche en aucun cas un chien de se défendre. Bien souvent d’ailleurs, les grognements sont plus impressionnants qu’autre chose, pour nous humains, mais les chiens ne vont forcément jusqu’à la morsure de préhension, les postures corporelles et les signaux vocaux étant amplement suffisants. Par contre, il se peut qu’un croc “dérape” et qu’une oreille (par exemple) se trouve parfois écorchée. 

Un chien peut aussi avoir une mauvaise connaissance des codes canins, et même si son envie première est de jouer, s’il fonce sur l’un de ses congénères en courant et en le bousculant, il pourrait mal se faire recevoir, et réagir. Dans ce cas, il peut être utile de le mettre en présence de chiens “prof en communication canine”, de museler tout ce petit monde et de les laisser se débrouiller. La muselière devient ainsi un outil de prévention, un atout pour éviter les blessures. Les chiens communicants très bien entre eux, l’apprentissage des bons codes se fera en général rapidement.  

Gérer le syndrome de Pica grâce à une muselière
Le syndrome de Pica peut être une des raisons pour lesquelles la muselière trouve son utilité. Image par Katrina_S de Pixabay

5. La muselière pour palier au syndrome de Pica

Certains chiens, à tendance vorace, font les gloutons lors des promenades et ramassent tout ce qui se trouve sur leur passage. Cela s’appelle le syndrome de Pica. Cela peut être assez dangereux en fonction des substances englouties, qui peuvent être soit toxiques soit porteuses de maladies, soit présentant des risques d’occlusion

Ici, la muselière jouera dans un premier temps un rôle préventif et non éducatif, car le syndrome de Pica peut avoir une cause médicale. Il faudra donc tout d’abord écarter la cause médicale avant de pouvoir envisager une rééducation sur ce problème de comportement. La muselière et la laisse aideront en ce sens, tout d’abord pour éviter que le chien n’atteigne les objets ou tout élément qu’il jugera alimentaire, et ensuite elles viendront soutenir un programme éducatif. 

Valeur éducative de la muselière

La muselière est-elle àvoir comme une solution éducative idéale ? Il n’est pas indiqué de la considérer ainsi, mais plutôt comme l’un des outils disponibles pour tous les gardiens de chiens. Outil qui peut donc avoir un intérêt à la fois préventif, sécuritaire, mais aussi éducatif. Et qui peut s’avérer indispensable voir obligatoire dans certains cas : voyage en transports en commun, ou visite vétérinaire comme nous l’avons vu. 

Quand on travaille en méthode positive, elle permet également à l’humain d’être plus serein et ainsi de parvenir plus facilement à ignorer les mauvais comportements pour se focaliser sur la récompense des comportements qu’il souhaite que son chien conserve. 

Pour avoir un rôle éducatif, la muselière doit être positive aux yeux du chien
La muselière : un outil éducatif, que le chien doit apprécier. Image par 2999607 de Pixabay

Découvrez également comment habituer un chien au port de la muselière

Votre chien connaît-il la muselière ? En avez-vous déjà eu l’utilité ? Dites-le nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. 5 étapes pour habituer son chien à la caisse de transport | D'ClickBnb

    […] transports en commun : pour les petites races uniquement, car pour les grandes races, ce sera la muselière qui sera exigée. Ces contenants peuvent être des petites caisses de transport en dur, comme les vari-kennel, ou […]

  2. Le matériel du chien aventurier : listing complet | D'ClickBnb

    […] se révéler utile aussi si votre chien se blesse, pour la durée du soin. Cliquez ici pour savoir comment habituer votre chien à la muselière facilement.  Revenir au sommaire Que prévoir pour son chien en voyage en […]

  3. Croissance : les 5 Stades De Développement Du Chien | D'ClickBnb

    […] vos futurs voyages en l’habituant rapidement à  la voiture, à la cage de transport et à la muselière. Attention à ne pas trop solliciter ses articulations, elles sont en pleine croissance […]

  4. Sociabilisation : Chien Juvénile et Chien en Puberté | D'ClickBnb

    […] est très utile de lui apprendre à accepter le port de la muselière, même s’il ne s’agit pas d’un chien de catégorie car elle est obligatoire dans les […]

  5. Chiot ou jeune chien : bien préparer les premiers voyages | D'ClickBnb

    […] aussi à l’habituer à la muselière, obligatoire en transports en […]

  6. Coprophagie chez le chien : comment la limiter et y remédier | D'ClickBnb

    […] du système nerveux central, la consultation vétérinaire s’avère indispensable. Lui faire porter une muselière le temps des sorties permettra d’éviter ce comportement pouvant présenter des risques comme une occlusion […]

  7. Comment habituer son chien au port de la muselière (part. 2) | D'ClickBnb

    […] nous l’avons vu dans notre article précédent, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles habituer son chien à la muselière peut être un atout. Que ce soit pour voyager avec son chien dans les transports en commun, ou pour […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.