Transmise par les phlébotomes, petits moustiques très actifs le soir et la nuit en périodes chaudes (entre 18°C et 22°C en moyenne, de Avril à Octobre), cette maladie grave est mortelle. Ce sont les femelles des phlébotomes qui transmettent les parasites, appelés Leishmanies, par leur piqûre lorsqu’elles viennent se nourrir du sang des animaux. Rare chez le chat, cette pathologie est fréquente chez le canidé, l’homme, et les animaux sauvages (renards, lapins…). Cet article à but préventif détaille les symptômes connus, les zones à risques, et la façon de prévenir le risque lié aux moustiques chez le chien afin de le protéger de la leishmaniose. 

Chien risques moustiques leishmaniose
Maladie en voyage ou en France : la leishmaniose, transmise par les moustiques. Image par Davies Designs de Pixabay

Zones à risques de la leishmaniose

Ces moustiques vivent et sévissent principalement dans les endroits chauds, notamment dans les climats méditerranéens : Sud de la France, Grèce, Italie, Portugal, Espagne… Certains régions de France sont particulièrement touchées : Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Languedoc Roussillon, Midi-Pyrénées, la Corse, vallée du Rhône et les vallées du Sud-Ouest

Attention, des cas de leishmaniose ont été recensés dans d’autres régions de France, des chiens se rendant en vacances dans le Sud pouvant au retour être porteurs de phlébotomes... Cette maladie est même parfois déclarée chez des animaux vivants sous les aéroports et n’ayant jamais quitté leur région natale, même au Nord de la France. 

Période d'incubation de la leishmaniose

L’incubation peut varier de 2 mois à 8 ans ! Les premiers signes cliniques sont une lésion cutanée causée par la piqûre, persistante durant parfois plusieurs mois. Les phlébotomes affectionnant particulièrement les zones sans poils, ces lésions seront visibles notamment sur la truffe et le haut des oreilles

Certains chiens peuvent se révéler porteurs sains et ne déclarer aucun signes de la maladie. 

Leishmaniose canine
Les symptômes de la leishmaniose chez le canidé. Image par ewa pniewska de Pixabay

Symptômes de la leishmaniose chez le chien

  • Abattement,
  • Amaigrissement (parfois très important),
  • Splénomégalie (augmentation des ganglions et de la rate),
  • Diverses lésions de la peau (perte de poils, squames, ulcères cutanés),
  • Fort allongement des griffes (croissance anormale),
  • Saignements de nez dus aux ulcérations de la peau et des muqueuses,
  • Troubles nerveux,
  • Troubles oculaires (uvéite),
  • Troubles locomoteurs (boiteries…), 
  • Décoloration de la truffe, 
  • Ulcération de la truffe
  • Insuffisance rénale, 
  • Troubles digestifs,
  • Le chien boit de très grandes quantités d’eau. 
Attention ! Cette maladie est une zoonose, elle se transmet de l’animal à l’homme : 30 à 40 cas de Leishmaniose sont recensés par an sur l’humain. 

Traitement de la leishmaniose

Le traitement de la leishmaniose, qui doit être diagnostiquée par une prise de sang spécifique et parfois un prélèvement de moelle osseuse, permet de contrôler les symptômes pour améliorer les conditions de vie de l’animal, mais pas d’éradiquer le parasite, malgré les grosses avancées médicales de ces 10 dernières années. 

Ce traitement est long et contraignant (injections, médication, chimiothérapie…) et la maladie très grave. La prise en charge est lourde et onéreuse. L’espérance de vie est de 2 ans

La prévention reste donc essentielle. 

Prévention de la leishmaniose chez le chien
Comment prévenir la leishmaniose chez le chien. Image par birgl de Pixabay

Comment prévenir la leishmaniose chez nos compagnons canins

La seule protection efficace reste l’utilisation d’insecticides répulsifs, protégeant à la fois des puces, des tiques, des moustiques et phlébotomes

Il existe aussi pour la maison des lampes UV anti-moustiques. Et pour les voyages ou le bivouac, des lampes UV anti-moustiques portables. 

Depuis septembre 2011, pour les chiens faisant des séjours fréquents ou vivant en permanence dans une zone à risque, une vaccination existe. Elle divise par quatre le risque de développer la maladie mais n’est cependant pas efficace à 100%. Ce vaccin peut être réalisé chez le chiot dès l’âge de 6 mois, de préférence en décembre ou janvier afin que l’immunisation soit faite avant les périodes d’activité des phlébotomes. 

Pour les chiens malheureusement déjà atteints, voici un groupe de soutien sur Facebook, conseillé par l’un des membres de notre groupe Facebook. Merci à lui. 

Sources

Pour quel antiparasitaire avez-vous opté pour votre chien ? Est-il vacciné contre cette maladie grave ? Dites-le nous en commentaires. 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

  1. Prendre soin de son chien : produits et soins vétérinaires | D'ClickBnb

    […] vie du chien : celui contre la Piroplasmone, maladie transmise par les tiques, et celui contre la Leishmaniose, maladie transmise par les […]

  2. Prendre soin de son chien au quotidien : bien-être physique | D'ClickBnb

    […] : la piroplasmose. Les moustiques et phlébotomes sont aussi porteurs de maladies telles que la leishmaniose et les vers du cœur. Les puces quant à elles peuvent rapidement se multiplier et infester les […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.