Comme nous l’avons vu, prendre la décision de faire stériliser sa chienne peut s’avérer plus compliqué qu’on ne le pense. Mais qu’en est-il de la castration chez le mâle ? Tout comme pour les femelles, les avantages sont nombreux, tout comme certains inconvénients. Comment parvenir à prendre la décision pour son compagnon canin ? Cet article se veut à but informatif, listant de manière neutre tous les avantages et les inconvénients à la castration du chien, afin que chacun puisse se décider en fonction de son animal. 

chien castration avantages inconvénients
Avantages et inconvénients de la castration chez le chien. Image par IgorMar de Pixabay

Définition de la castration

Pour le mâle, la castration peut être chirurgicale et définitive, ou chimique et temporaire. Elle supprime les capacités reproductrices du chien. 

La castration chirurgicale se pratique sous anesthésie générale et consiste à retirer les testicules. Elle est donc irréversible. Pour les chiens de catégorie 1, elle est obligatoire. 

La castration chimique n’est proposée que pour les chiens mâles ayant atteint leur maturité sexuelle. Elle est temporaire et peut être réalisée de deux façons différentes. Soit par injection d’un produit contraceptif, dont la durée d’efficacité sera de 3 à 4 semaines. Soit par injection sous la peau du chien d’un implant (comme pour la puce électronique d’identification) imprégné d’hormones contraceptives. Selon le modèle choisi, cet implant sera actif après 4 à 6 semaines, pour une durée d’efficacité allant de 6 à 12 mois, ou il sera actif après 3 à 4 mois, pour une efficacité allant de 12 à 24 mois. Ces deux types de castration chimique se réalisent sans anesthésie et sont pratiquement indolores. 

Processus de l'intervention chirurgicale de la castration du chien

Le chien doit être à jeun depuis la veille au soir, il pourra donc boire et manger le soir précédent l’intervention. A partir de 20 heures environ il faudra lui retirer la gamelle de nourriture. 

Le lendemain matin, le chien sera déposé chez le vétérinaire qui le préparera pour l’intervention. La préparation est identique que pour celle de la femelle. 

  • Après préparation et anesthésie générale, le chien est placé en décubitus dorsal : il est allongé sur le dos. 
  • Une petite incision est pratiquée en avant du scrotum (enveloppe de peau autour des testicules). 
  • Le vétérinaire peut procéder au retrait des testicules, en laissant les bourses. 
  • Il réalise ensuite une suture pour refermer l’incision. 
  • Un anti-inflammatoire et un antibiotique sont injectés, puis l’anesthésie est arrêtée. 
  • L’opération dure environ 30 minutes.
  • Puis le chien est placé dans un box le temps de son réveil, sous lampe chauffante. Une collerette est installée autour de son cou pour éviter qu’il lèche sa plaie. 
  • Il sera rendu à ses propriétaires une fois bien réveillé, la plupart du temps en fin d’après-midi. 
processus castration chien
Castration du chien : processus de l'intervention chirurgicale. Image par peakpx.com licence Creative Commons Zero - CC0.

Avantages et inconvénients de la castration pour le mâle

La castration chimique par injection est généralement recommandée pour traiter une hypertrophie de la prostate ou encore en cas d’excès de libido du chien qui ne serait pas lié à un trouble du comportement. Elle sera proposée lorsque la castration définitive n’est pas souhaitée, ou lorsqu’elle n’est pas possible. 

La castration chimique par implant résorbable permet d’apprécier les résultats sur le comportement du chien en vue d’une castration définitive. Elle est sans contre-indications ou effets indésirables graves connus. 

La castration chirurgicale peut être réalisée par convenance mais aussi en cas de maladies dites “hormone-dépendantes”, donc liées à la sécrétion d’hormones sexuelles. 

Voyons les avantages et les inconvénients habituellement listés. 

Avantages de la castration

Les 4 premiers avantages sont soumis à condition : il faut que la castration intervienne avant l’imprégnation hormonale du chien. Réalisée plus tard, cette intervention ne garantit pas l’arrêt de ces comportements, déjà bien imprégné par le chien. 

  • Suppression des fugues liées aux chaleurs des femelles environnantes. 
  • Réduction de l’agressivité envers les congénères. 
  • Diminution du marquage urinaire. 
  • Supprime les chevauchements intempestifs (sur les coussins, les plaids, etc…) pour des chiens ne parvenant pas à calmer leurs ardeurs. 
  • La castration sera très fortement conseillée pour les chiens monorchides (un testicule non descendu) ou cryptorchides (les 2 testicules non descendus) : ces testicules “ectopiques” présentent beaucoup plus de risque de cancériser chez le chien plus âgé. 
  • Prévenir les risques de maladies hormonales : la castration du chien prévient les hypertrophies bénignes de la prostate (augmentation du volume de la prostate) ainsi que leurs complications (infections, tumeurs, kystes, abcès), les inflammations du testicule (orchite), et les circumanalomes (tumeur péri-anale)
  • Supprime les risques de tumeurs des testicules. 
  • La castration sera conseillée en cas de : torsion, inflammation, ou tumeur testiculaire, syndrome de féminisation, hyperplasie bénine de la prostate, inflammations, abcès ou kystes de la prostate, etc… 

Inconvénients de la castration

  • Prise de poids : la prise de poids après la castration peut atteindre +20% en moyenne. ceci étant fonction d’une race à l’autre et d’un individu à l’autre, il faudra être particulièrement vigilant sur les races présentant des prédispositions génétiques à l’obésité, tel que le Labrador. Une alimentation adaptée sera nécessaire, ainsi qu’une activité physique régulière. Concernant l’obésité, elle augmente le risque d’autres maladies comme le diabète sucré ainsi que les calculs urinaires, l’animal en surpoids se déplaçant peu, même pour boire. 

Plus sujets à controverse, d’autres inconvénients sont parfois listés : 

  • Pathologie ostéo-articulaire : chez les grandes races, la stérilisation précoce (pré-pubère / avant 11 mois) ralentit la fermeture de la plaque de croissance, fragilisant les os longs. Cela double le risque de laxité ligamentaire à l’origine d’une Rupture du Ligament Croisé Antérieur (RLCA), ou d’une pathologie des coudes ou des hanches (dysplasie). Cela est encore plus observé en particulier en cas de surpoids. Certaines races sont prédisposées (Akita Inu, American Staffordshire Terrier, Mastiff, Golden Retriever, Labrador…). 
  • Augmentation des risques de maladies : une étude de 2013 réalisée par les chercheurs de l’Université de Californie Davis met en avant certains constats concernant 5 maladies : la dysplasie de la hanche, la déchirure du ligament croisé crânial, le lymphosarcome, l’hémangiosarcome et les mastocytes. L’étude, réalisée sur 759 Golden Retrivers (race largement répandue aux États-Unis), les a classés en 3 groupes : chiens entiers, chiens stérilisés avant 12 mois, chiens stérilisés après 12 mois. Les résultats révèlent que les taux de maladies sont significativement plus élevés chez les mâles et les femelles stérilisés que chez les animaux entiers. Les résultats en bref : 
      •  aucun cas de rupture du ligament croisé crânial diagnostiqué sur les mâles et femelles entiers, tandis que le taux est de 5% pour les mâles castrés et 8% pour les femelles stérilisées, dans le cas d’une stérilisation précoce. 
      • 3 fois plus de lymphosarcomes ont été diagnostiqués chez les mâles castrés précocement que chez les mâles entiers. 
      • 4 fois plus de cas d’hémangiosarcome diagnostiqués chez les femelles stérilisées après 12 mois que chez les femelles entières ou les femelles stérilisées précocement. 
      • Aucun cas de mastocytes chez les femelles entières, alors que le taux est de 6% pour les femelles stérilisées tardivement. 
      • 2 fois plus de dysplasie de la hanche diagnostiquée chez les mâles castrés précocement (10% contre 5% chez les mâles entiers). 
  • Augmentation de la croissance : pour les chiens stérilisés avant la fin de leur croissance (12 mois en moyenne), l’absence d’hormones sexuelles retarde l’ossification des cartilages de croissance. Les chiens sont donc parfois plus grands que le standard de la race le prévoit. 
  • Modification de la qualité du poil : certains éleveurs ont observé une modification de la qualité du poil chez leurs animaux stérilisés. L’alimentation et d’autres facteurs étant aussi à prendre en compte dans ce genre de constat. 

Âge idéal pour la castration du chien

Lorsque le but est préventif, afin d’éviter les troubles du comportement des mâles en période de chaleurs (fugue, agressivité, marquages urinaires, aboiements…) la castration pourra être conseillée avant la puberté du mâle, soit entre 6 et 7 mois pour les chiens de petites races, 10 et 12 mois pour les races moyennes à grandes, et entre 12 et 18 mois pour les races géantes. 

Toutefois, une castration trop précoce présente certains inconvénients, comme vu plus haut, mais également une immaturité du chien, privé de ses hormones sexuelles. 

Lorsque le but est curatif, pour régler un problème de prostate ou de circumanalomes par exemple, les chiens peuvent être déjà âgés de plus de 10 ans. Avec les risques amplifiés de l’anesthésie générale à cet âge.  

Age idéal castration du mâle
Quel est l'âge idéal pour faire castrer son chien. Image par pxhere.com licence CC0 Domaine public.

Alternative à la castration du chien

Une alternative à la castration du chien : la vasectomie, qui est une opération chirurgicale qui consiste à couper le conduit allant des testicules aux vésicules séminales. Ce conduit permettant le déplacement des spermatozoïdes, l’opération rendra le chien stérile. Il conservera un taux d’hormones naturel, ce pourquoi cette technique est parfois utilisée pour les chiens de sport. Toutefois, les fugues liées aux chaleurs des femelles et les chevauchements ne seront pas supprimés. 

Bien que potentiellement réversible, il est préférable que cette intervention soit considérée comme définitive par le gardien du chien. 

Sources :

Un grand merci à mon vétérinaire pour la relecture de cet article, ses corrections quant aux procédures chirurgicales, ainsi que ses conseils et avis concernant les avantages et inconvénients de cette intervention. 

Avez-vous choisi de garder votre chien entier ? Avez-vous préféré le faire castrer ? Racontez-nous en commentaires. 😉

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dclickbnb.com, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.